Lecture du 12 au 18 mars 2018
Article mis en ligne le 18 mars 2018

par Fleurs de Sakura Manga
logo imprimer

Silver Spoon - T 14

Résumé
Alors que la fin d’année approche, les élèves du lycée Ohezo sont plus occupés que jamais. Yûgo se bat pour la survie de sa jeune entreprise et Aki est sur le point de passer un examen crucial pour son entrée à l’université. Les deux jeunes gens sont prêts à affronter ces étapes décisives.

Avis
Quel plaisir de retrouver Silver Spoon ! Ce tome 14 s’est fait attendre (le T 13 était sorti en 2016) mais quel régal !

L’humour est omniprésent dans le tome mais il y a aussi de nombreuses scènes sérieuses puisque Yûgo doit s’occuper de son entreprise et Aki doit passer son examen d’entrée à l’Université. Shinei, le président de l’entreprise, n’en fait qu’à sa tête mais c’est trop drôle.

A partir du chapitre 117 (p 71), l’humour prend de plus en plus d’importance jusqu’à la fin. Certaines scènes sont vraiment hilarantes.

Il faut le savourer car il faudra certainement être patient en attendant le prochain tome et on sent bien que l’on approche de la fin de la série.

Silver Spoon est un manga avec 100% de réalisme, d’humour, de produits frais qu’il faut consommer sans modération ! Incontournable !

Lire l’article

Note : 4.5/5

One-Punch Man - T 10

Résumé
Garoh continue sa traque des héros. Alors que les dégâts augmentent et qu’un climat agité s’installe parmi les héros, Saitama montre un soudain intérêt pour les sports de combat et se tape l’incruste dans un tournoi d’arts martiaux ! Pendant ce temps, Batte-man, en mission d’escorte, va se retrouver face à la redoutable famille des scolopendres !!

Avis
Un tome toujours aussi dynamique et drôle mais l’histoire principale est raccourcie (environ 130 pages) car il y a trois histoires bonus. Du coup, on est coupé dans notre lecture en plein combat ! C’est frustrant, il faudra que je relise le dernier chapitre avant de lire le prochain tome pour me replonger dans ce combat...

Garoh continue de chercher les héros en se basant sur un Almanach des héros que possède un petit garçon avec qui il discute régulièrement. Pendant ce temps là, Saitama veut prendre la place d’un héros hospitalisé qui s’était inscrit dans un tournoi d’arts martiaux car il veut remporter la grosse prime qui est en jeu. Pendant ce temps là, on découvre le héros Batte-Man qui est bien mis en avant dans les combats.

L’humour est toujours aussi présent, les noms des héros et des méchants me font trop rire. Le comportement tranquille de Saitama et certaines situations sont vraiment drôles. Le déguisement de Saitama ne lui va vraiment pas...

Vivement la suite !

Lire l’article

Note : 4/5

Love Baka - T 3

Résumé
Avec le premier volume de son manga disponible en librairie, une popularité grandissante au sein du magazine Daisy, des lettres de fans par cartons, Suzu Sakura est une mangaka épanouie. Mais tourmentée par les sentiments qu’elle éprouve pour son responsable éditorial et son envie irrépressible de glandouiller, arrivera-t-elle à trouver le véritable bonheur ?

Avis
Je suis plutôt déçue de la fin, elle est beaucoup trop rapide. C’est un peu dommage car j’ai bien aimé les deux autres tomes qui m’ont fait rire ou sourire mais avec ce dernier tome je m’attendais à ce que la romance soit plus développée. Du coup, j’ai été un peu frustrée à la fin de ma lecture et je n’avais pas remarqué le "End" à la fin du chapitre 13.

Il y a aussi 3 chapitres bonus.

C’est un shojo sympa, drôle et pétillant en seulement 3 tomes mais la fin est un peu expédiée.

Lire l’article

Note : 3/5

Im Great Priest Imhotep - T 7

Résumé
À peine arrivés en Égypte, Imhotep et ses amis sont chargés d’enquêter sur une drogue qui fait apparaître d’étranges marques sur le corps des victimes… Un prêtre supérieur a d’ailleurs été envoyé pour les guider : Wadjit-Outo, le frère cadet de Lato !

Hélas, une fois infiltré dans le repaire des trafiquants, le petit groupe se retrouve piégé dans les sous-sols… C’est alors que se dresse face à lui le légendaire Ramsès II ! Le puissant pharaon réussit sans mal à s’emparer de Hinome ainsi que du prisme d’Im… mais la jeune fille, folle de rage, se libère grâce aux flammes de Sekhmet ! Parviendra-t-elle à vaincre son dangereux adversaire ?

Avis
Quel tome ! J’ai adoré, il y a beaucoup de révélations sur les origines de Himone, sur sa famille, sur les dieux, sur les magai, sur les familles du culte d’Hamon et la hiérarchie...

Le voile se lève aussi sur l’origine du mal... et le personnage qui se présente à la fin relance bien l’intrigue ! Plusieurs nouveaux personnages apparaissent également. Cela promet pour la suite, j’ai vraiment hâte de la lire. Quel suspense !

En tout cas, c’est le meilleur tome de la série avec toutes ces révélations qui apportent un autre regard sur les événements des tomes précédents.

Un shonen à ne pas manquer !

Lire l’article

Note : 4.5/5

Nouveau départ

Résumé
Quarante ans, divorcé, débordé au travail et entouré de subordonnés incompétents. Au bout du rouleau et lassé de cette vie où tout part de travers, Uematsu ne prend même plus la peine de relever la tête et de faire attention à ce qui l’entoure. Mais tout change pour lui le jour où il rencontre le jeune Asahikawa, étudiant employé à temps partiel dans un petit restaurant qu’il fréquente régulièrement. Les conversations qu’ils ont ensemble ont le don de l’apaiser, de lui redonner le sourire et même de le motiver au travail. Mais un jour, le jeune homme, avide d’apprendre à mieux connaître ce client régulier, va l’inviter à sortir avec lui. Comment va réagir Uematsu !?

Avis
Une belle surprise avec ce yaoi très soft, il n’y a aucune d’érotique et c’est une belle histoire.

Uematsu est un employé de bureau de 40 ans, divorcé, pas très social. Il ne prête plus du tout attention à ce qui l’entoure, sa vie est plutôt routinière. Il fait la connaissance d’Ashikawa, un jeune étudiant qui travaille dans le restaurant où il aime aller manger. Peu à peu, les deux hommes deviennent amis malgré la différence d’âge, ils aiment bien être ensemble et discuter. La présence du jeune homme remotive Uematsu. Peu à peu, l’amitié fait place à l’amour mais Uematsu ne veut pas reconnaître qu’il est tombé amoureux, il est freiné par la différence d’âge et c’est sa propre fille qui va lui faire comprendre ce qu’il ressent réellement.

Les sentiments des personnages évoluent doucement. Bien qu’Uematsu ne croit plus en l’amour après son divorce et se réfugie dans le travail, il retrouve un peu de sa jeunesse auprès d’Ashikawa et il se rend compte qu’il éprouve des sentiments qu’il n’avait plus ressentis depuis la fac. Ashikawa a rapidement conscience de ce qu’il éprouve et il saura se montrer patient.

J’ai bien aimé le fait que même à 40 ans on peut avoir un "Nouveau départ" et être heureux grâce à une nouvelle rencontre qui peut bouleverser le quotidien.

Les graphismes sont assez simples mais j’aime bien ce style.

Il y a des illustrations en couleur en début de tome et j’aime beaucoup la fraîcheur et la douceur de la jaquette.

L’article sera mis en ligne la semaine prochaine.

Note : 4/5

The secret of me and my boss

Résumé
Junichirô Mikado, secrètement fan d’une chanteuse populaire, déteste son supérieur, Misaki Anezaki, qui est doué dans son travail mais qui le traite comme un esclave. Un jour, Mikado doit ramener Anezaki chez lui après une soirée un peu trop arrosée, mais ils ratent le dernier train et doivent passer la nuit dans un hôtel... où ils finissent par coucher ensemble !

Avis
Un titre assez sympathique à lire par Chiaki Kashima, la mangaka de The Seesaw game of distorted love.

Au début, en lisant le résumé, j’étais plutôt dubitative car deux hommes qui se retrouvent dans un love hotel après une soirée alcoolisée, j’ai déjà vu cela dans des yaoi (par exemple dans Hang out crisis) mais finalement ce fut une découverte sympa.

L’histoire prend son temps, même si au début Mikado n’apprécie pas son chef, peu à peu, il comprend comment celui-ci fonctionne et chacun va découvrir les secrets de l’autre.

Mikado est un employé de bureau et il est fan d’une chanteuse mais il le cache. Anezaki est son chef, et il prend Mikado pour son larbin. Peu à peu, on découvre la passé d’Anezaki et les raisons pour lesquels il ne veut plus tomber amoureux de peur de souffrir. Il est persuadé qu’il n’a pas le droit au bonheur parce qu’il est gay et que personne ne l’acceptera tel qu’il est. Or en découvrant son secret, Mikado ne l’a pas rejeté et il a pu être lui-même tout simplement. Peu à peu, les deux hommes vont se rapprocher et les sentiments vont apparaître doucement.

L’histoire est un peu plus profonde qu’elle le parait notamment avec l’acceptation de soi. Elle est assez touchante surtout à partir de la deuxième moitié du tome quand on découvre peu à peu les sentiments d’Anezaki.

C’est donc une découverte sympathique, je ne m’y attendais pas vraiment.

Graphiquement, c’est sympathique, j’ai bien aimé le style.

Il y a des pages en couleur en début de tome.

L’article sera mis en ligne la semaine prochaine.

Note : 4/5

On entend son cri, Sans que l’on voie ses larmes, Corbeau sous la pluie

Résumé
Aizawa Seiji, beau, sociable et nonchalant, est récemment tombé sous le charme de son voisin, Ugôda Rin. Celui-ci, qui fréquente la même université, est pourtant du genre ronchon et caractériel. Et c’est sans compter ses difficultés familiales, que les rumeurs se plaisent à rapporter, car Rin est l’héritier bâtard d’un grand groupe financier.
Mais dans la chaleur de l’été, au milieu du chant des cigales et de l’atmosphère humide de Kyôto, Aizawa aura peut-être l’occasion de pousser Rin à s’ouvrir aux autres… Au cœur de l’été, dans la chaleur de la vieille capitale, se dévoilent les affres de l’amour.

Avis
Voici un one-shot yaoi sympathique à lire de Unohana, la mangaka de The Dog and Waning Moon.

Les personnages sont vraiment attachants et leur relation prend son temps pour évoluer.

L’histoire est touchante et poétique. On découvre peu à peu la vie de Rin, qui doit prendre la succession de l’entreprise familiale en attendant que son jeune frère puisse prendre la relève. Or il n’en a pas du tout envie. Seiji tombe amoureux de son voisin Rin, qui se montre plutôt froid et direct. Mais peu à peu, il parvient à s’en approcher et Rin va lui ouvrir son cœur. Seiji est à l’écoute, il dit clairement ce qu’il pense et il est très tendre. Rin a un lourd fardeau à porter sur ses épaules et la présence de Seiji va peu à peu le changer.

J’ai bien aimé le dernier chapitre qui se passe deux ans et demi après l’histoire principale. J’ai trouvé cette fin touchante mais je ne vous dirais pas comment cela se termine. Mais c’est une jolie fin.

Graphiquement, on ressent bien les émotions des personnages.

Il y a de jolies pages couleurs au début du tome et la jaquette est magnifique. On ressent bien la douceur, l’amour et la complicité du couple. Le titre est un haïku (poème court japonais) et il y a une page explicative qui présente les caractéristiques de ce genre de poème pour expliquer le titre du manga.

On apprend dans la postface, qu’il s’agit d’un spin-off de Hybrid Stardust, mais je ne pense pas que ce soit publié en France.

L’article sera mis en ligne la semaine prochaine.

Note : 4/5

Coup de coeur du mois

La Princesse et la Bête
Sortie du T 3 le 17/10/2018

Boutique


Par manque de place, je vends plusieurs intégrales manga sur le site Manga-occasion. N’hésitez pas à aller voir ma boutique.

Les prix TTC comportent également les frais de port et les frais de gestion.

Voir ma boutique



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS

2013-2018 © Blog - Fleurs de Sakura Manga - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.32