Lecture du 24 au 30 juillet 2017
Article mis en ligne le 30 juillet 2017

par Fleurs de Sakura Manga
logo imprimer

Le chant des souliers rouges - T1 et 2

Résumé
Kimitaka rêve de devenir basketteur et Takara danseuse de Flamenco. Malheureusement, l’un comme l’autre manque de talent pour exceller dans sa passion. Un jour, ils se retrouvent par hasard sur le toit du collège alors que Kimitaka est sur le point de jeter ses baskets rouges et Takara ses souliers rouges de Flamenco. Bien qu’ils ne se connaissent pas vraiment, la conversation s’engage. Chacun dévoile son envie de changer de vie et, comme pour symboliser cette volonté, ils échangent leurs souliers et décident d’embrasser la passion de l’autre. Une nouvelle vie s’offre désormais à eux...

Avis
Voici une excellente surprise avec ces deux tomes. J’ai absolument adoré ! Je ne connaissais pas du tout la mangaka Mizu Sakara mais j’aimerai bien découvrir ses autres titres (Un bus passe, My girl)

Kimitaka était passionné de basket au collège mais il fut peu à peu évincé car il n’avait aucun talent et surtout il a causé un incident avec un coéquipier. Ce qui lui a valu d’être mis à l’écart. S’apprêtant à renoncer à ce sport, il va sur le toit du collège afin de lancer au loin ses baskets rouges. Il a la surprise d’y trouver une camarade, Takara, qui s’apprête à faire exactement comme lui, jeter ses chaussures rouges de Flamenco puisqu’elle n’a aucun talent et aucune grâce. Elle est trop grande, a de grandes mains et de grands pieds. Ils décident finalement de s’échanger leurs chaussures et Kimitaka conseille à la jeune fille de se mettre au basket puisqu’elle a le physique idéal pour ce sport. Quelques années plus tard, Kimitaka entre dans un lycée qui est situé à plus de deux heures de chez lui. Il apprend par hasard que Takara s’épanouit en jouant au basket dans son lycée pour filles. De son côté, Kimitaka doit choisir un club mais il n’en a pas envie. Finalement après avoir retrouvé les chaussures de Flamenco de Takara et faisant la même pointure, il décide de s’intéresser à cette danse !

L’histoire est intéressante et pleine de sensibilité.

Les personnages sont attachants. Kimitaka va essayer de prendre un nouveau départ à travers le Flamenco. Peu à peu, il va s’y intéresser et il part à la recherche d’un club extérieur au lycée où il pourrait prendre des cours pas trop chers. Il découvre un studio de danse qui est finalement fermé, mais il y rencontre une retraitée vivant à proximité, Mme Morino, qui fut une danseuse célèbre de flamenco et il lui demande de lui apprendre le flamenco. Celle-ci va donc devoir persuader le propriétaire de ré-ouvrir l’établissement. Il fait également connaissance de son petit-fils Takashi qui est chargé par sa grand-mère de lui apprendre les bases. En effet, il a créé un club de flamenco au collège mais ils ne sont pas nombreux. Au lycée, Kimitaka devient ami avec Tsubura et Hana qui ont, eux aussi, du mal à s’intégrer. C’est donc un petit groupe d’amis qui se forme et qui se soutiendra. Parmi la famille de Kimitaka, il y a son grand-père sénile qui est néanmoins attendrissant et apporte beaucoup d’humour au récit, sa mère qui espère que son fils se fera de nouveaux amis et qui est spécialiste de l’œuf au plat, et sa petite sœur très attachante qui l’a toujours soutenu sans qu’il le sache. Et puis, il y a Takara, qui s’épanouit dans le basket et qui est très reconnaissante envers Kimitaka vu le soin qu’elle apporte aux baskets rouges du jeune homme. Celui-ci ne veut pour l’instant pas revoir la jeune fille tant qu’il n’a pas appris le flamenco...

Au début, je ne savais pas trop où l’histoire se dirigeait car il y a des flash-backs qui alternent avec des scènes actuelles. Mais je me suis rapidement laissée emporter par cette belle histoire très mélancolique mais néanmoins très touchante. L’humour est aussi présent, certaines scènes sont vraiment drôles. Il a l’air fin avec ses chaussures de flamenco pour femmes notre héros (rires)...

Le style graphique est particulier, au début j’ai eu un peu de mal à m’habituer, sans doute à cause des oreilles des personnages qui m’ont perturbées car elles sont trop pointues...

Vous l’aurez compris, c’est un grand coup de cœur. L’article complet sera mis en ligne le 1er août, encore un peu de patience mais je vous le recommande chaudement !

Note : 4.5/5

Pochi & Kuro - T1 et 2

Résumé
Au Royaume des Démons, il existe un mets légendaire capable de conférer un pouvoir unique à quiconque le mangerait : la viande humaine ! Kuro, un jeune démon affamé, pêche son diner en compagnie de son meilleur ami lorsqu’une lycéenne mord à l’hameçon... Charmé par cet adorable casse-croûte, Kuro décide de la ramener chez les humains. Hélas, les autres démons ont aussi le ventre vide et, pour protéger l’appétissante Pochi, les deux camarades devront jouer des poings !!

Avis
Une très belle surprise avec ces deux tomes. J’ai été agréablement surprise car je ne pensais pas que l’histoire serait aussi drôle. Je me suis régalée !

Nous découvrons Kuro et Leo, deux démons qui pêchent en rêvant qu’un jour ils mangeraient de la viande humaine qui est un met légendaire pour eux. Soudain, ils découvrent un drôle de poisson au bout de la ligne, et après avoir consulté "L’encyclopédie des Zanimaux", ils constatent qu’il s’agit d’une humaine !! Ils se précipitent vite pour la cuisiner à la broche mais la magie des démons n’est pas efficace contre les humains, ils doivent donc la cuisiner sans avoir recours à la magie. C’est à ce moment là que la jeune fille se réveille au milieu d’un plat de panure et évidemment les démons ne comprennent pas ce qu’elle dit. Mais elle décide de leur faire à manger et ils se régalent avec des plats humains. Kuro va rapidement être troublé par la jeune fille et lui donne même un nom, "Pochi". Or en lui donnant un nom, il risque de s’y attaché et évidemment c’est ce qui arrive. Il lui promet de la ramener chez les humains. En attendant, il va devoir protéger Pochi des autres démons qui ont senti le doux parfum d’une humaine qui leur permettrait de prendre la place du roi des démons. Parmi eux, il y a Ishizu, le prince du Royaume des Démons, qui est décidé à la croquer pour d’accéder au trône...

Les personnages sont vraiment attachants même les "méchants" qui m’ont bien fait rire. Kuro, est un jeune démon loubard ayant une force incroyable, je l’ai trouvé très attachant à faire son maximum pour protéger "son" humaine. On comprend tout de suite qu’il est sous le charme et le fait qu’il ne sache pas de quoi il souffre le rend attendrissant. Leo est un Franken-chat, qui se trouve toujours mêlé malgré lui aux problèmes de Kuro mais lui aussi, il va protéger Pochi. Wapple est un fruit-démon (une sorte de pomme) qui a été sauvé par Pochi et depuis, il veut aussi la protéger... Ishizu est lui aussi intéressé par Pochi, d’abord pour la manger pour devenir roi mais peu à peu on dirait que c’est aussi autre chose qu’il ressent face à elle, c’est quand même la première personne qui lui tient tête. Il est secondé par un majordome... Sebasmiou (j’adore la référence sans doute car j’adore Sebastian de Black Butler, cela m’a bien fait rire). Il y a aussi d’autres vilains, comme des hommes-loups avec à leur tête Louwolf. Ils m’ont bien fait rire aussi avec leur pensée de la hiérarchie qui change à chaque fois qu’ils sont battus. Il y a aussi un serpent qui magouille aussi pour le pouvoir...

Dans le tome 2, Kuro, Leo, Pochi et Wapple partent à la recherche d’un vieux démon qui aurait vécu avec une humaine il y a longtemps. Il pourrait les aider à communiquer, car pour l’instant le langage de Pochi est incompréhensible (il y a des ronds, croix ou carrés dans sa bulle lorsqu’elle s’exprime). Ce tome 2 est encore mieux que le premier !

Graphiquement, j’aime beaucoup le style mais ce que je retiens le plus c’est l’humour omniprésent dans les deux tomes.

Entre les chapitres, il y a des fiches de présentation des personnages et dès la première ligne avec leur date d’anniversaire, cela m’a fait rire, il est particulier le calendrier des démons...

L’article complet sera mis en ligne le 1er août, encore un peu de patience mais je vous le recommande surtout si vous avez aimé Blood Lad comme moi !

La série ne compte que 4 tomes, donc si vous aimez ce genre d’humour, n’hésitez pas ! J’ai trop hâte de lire la suite !

Note : 4/5

Ultraman - T8

Résumé
Le combat entre Seiji Hokuto et Ace Killer fait rage. Piégée par une troupe de mercenaires sans foi ni loi, la Patrouille Spéciale d’étude des Singularités Scientifiques est en mauvaise posture. Mais l’adversité force parfois le destin et les pouvoirs de Shinjirô vont enfin s’éveiller...

Avis
Et bien quel tome époustouflant avec les pouvoirs de Shinjirô qui s’éveillent lors du combat contre Ace Killer. C’est sans doute le meilleur tome de la série pour moi jusqu’à présent pourtant les autres tomes sont déjà très bien.

J’ai hâte de lire la suite !

Lire l’article

Note : 4/5

Im - T3

Résumé
En plein exorcisme, Im est attaqué par Harugo, un prêtre du culte d’Amon qui le tient pour responsable de la création des Magai ! Hinome finit heureusement par lui faire entendre raison en s’interposant entre les combattants…

Mais les deux amis ne sont pas tranquilles pour autant : c’est ensuite au tour de Khonsou, l’homme qui a tiré le sorcier de son long sommeil, de se présenter devant eux ! Le prêtre supérieur est en effet porteur d’une mission divine. Sa cible ? Rien de moins que Djéser, prince d’Égypte, meilleur ami d’Im… et roi des Magai !

Avis
Encore un bon tome bien rythmé dans lequel Im doit encore faire face à celui qui fut son meilleur ami, Djéser. Cela ne lui fait pas vraiment plaisir mais il n’a pas le choix s’il veut protéger le monde de la menace des Magais. De nouveaux personnages apparaissent aussi. Il y a toujours autant d’action, des combats, et il y a aussi beaucoup d’humour. J’ai bien aimé aussi lorsque Im s’infiltre au lycée... En tout cas, on voit bien de Hinome tient un peu à Im car elle s’est bien inquiétée.

J’aime bien les références à l’histoire égyptienne et à ses Dieux.

Le fin du tome se termine avec une surprise, je me demande bien comment cela va évoluer ! Vivement la suite !! En tout cas, je continue d’être conquise par cette série.

Lire l’article

Note : 4/5

Toi et moi, jamais - T1 et 2

Résumé du tome 2
En se montrant capable du pire comme du meilleur, Arata laisse Subaru déboussolée ! Cela ne s’arrange pas quand dans la rue, une fille appelle Arata par un nom qui n’est pas le sien et qu’il lui répond !

Avis
J’ai aussi relu le T1 au format papier avant de lire le T2.

Le tome 2 confirme mon impression du tome 1 que j’avais lu au format numérique. J’aime beaucoup cette histoire, certes pas très originale mais qui a son charme sans doute par les graphismes qui sont doux et les personnages adorables.

Dans ce tome 2, on en apprend plus sur le passé d’Arata et sur sa famille. Une fille, Rina, qui était avec lui à l’école primaire l’interpelle dans la rue mettant le jeune homme dans l’embarras. Il ne veut pas repenser au passé. Elle ira quand même jusqu’à aller au lycée puisqu’elle a reconnu l’uniforme de l’école et rencontre Subaru qui lui apprend qu’il est malade. Rina entraîne donc Subaru à lui rendre visite...

On voit bien que Subaru n’est finalement pas insensible au charme d’Arata même si elle a du mal à le comprendre mais au moins elle comprend ce qu’elle ressent pour lui. Evidemment, cela ne plait pas du tout à son frère Wataru qui montre des signes de jalousie.

L’histoire a bien avancée, mais je pense qu’il y aura une révélation prochainement. C’est trop flagrant surtout avec cette fin... Si c’est bien ce que je pense, ce ne sera pas original mais pourquoi pas... En tout cas, vivement la suite !!

Lire l’article

Note : 4/5

The first love melt in ultramarine

Résumé
Suite à une grave blessure à l’épaule, Kengo se voit contraint d’arrêter le baseball. Alors qu’il est totalement déprimé et perdu depuis la perte de sa passion, il fait la rencontre d’un étrange élève dans la salle de musique de son lycée. Yoshioka est en fait un camarade de classe de Kengo, mais pour une mystérieuse raison, il ne suit plus les cours depuis un an. La musique semble être sa seule échappatoire face aux démons de son passé. De son côté, Kengo ne peut rester impassible et décide de rester près de lui. Une lueur d’espoir vient d’apparaître...

Avis
Une très jolie surprise avec ce yaoi de Yuki Ringo (Tamayura, Konshoku Melancholic, Goodbye Lilac), j’ai bien aimé. Il traite du harcèlement scolaire dans un lycée pour garçons.

Kengo était lanceur dans l’équipe de baseball du lycée, mais une blessure à l’épaule l’oblige à arrêter quelques temps pour se soigner. Un jour, il rencontre Yoshioka dans la salle de musique de son oncle qui est professeur. Son oncle lui apprend qu’il s’agit d’un de ses camarades mais suite à un traumatisme il ne vient plus en cours. Peu à peu, Kengo va se rapprocher de lui et il va être attiré par son camarade. Il va finalement découvrir ce qui a traumatisé Yoshioka et voudra alors le protéger et le soutenir.

On s’attache immédiatement aux deux personnages principaux. Ils ont des caractères opposés. Kengo est sportif et il a des amis, Yoshioka est solitaire et réservé.

Leur histoire est vraiment poignante surtout celle de Yoshioka. La mangaka traite délicatement du harcèlement scolaire dans un lycée pour garçon et l’on découvre ce que Yoshiaka a enduré dans ce lieu. Il était un jeune homme solitaire et une rumeur a couru sur lui comme quoi, il était "gay" et il a alors vécu un cauchemar jusqu’au renvoi de ses tortionnaires. Peu à peu, Kengo va permettre à Yosioka de retrouver goût à la vie.

J’ai bien aimé le dernier chapitre où on les voient plusieurs années après.

J’aime beaucoup le style de la mangaka, les traits sont très doux. On ressent bien les émotions sur les visages.

C’est donc un beau one-shot yaoi à découvrir.

L’article complet sera mis en ligne le 1er août, encore un peu de patience.

Note : 4/5

Une nouvelle chance - T1

Résumé
Si vous étiez amenés à perdre la mémoire, souhaiteriez-vous qu’on vous rappelle votre passé, ou qu’on vous laisse reconstruire seul le puzzle de votre vie... quitte à oublier définitivement certaines pièces ?
Après un accident qui lui fit perdre la mémoire, Takahiro se réveille en ayant oublié les deux dernières années qui se sont écoulées. Durant ce laps de temps, le jeune homme avait pourtant construit une solide relation avec son camarade Tarô. Mais voilà, en un instant, tout s’est envolé pour eux... La vie leur laissera-t-elle une seconde chance ? Le destin qui les avait réunis décidera-t-il de les séparer ?

Avis
Encore une lecture sympathique avec ce yaoi émouvant.

Nous découvrons l’histoire de Tarô et Takahiro. Ils s’aiment depuis deux ans et vivent ensemble. Un jour, Takahiro est blessé à la tête et perd la mémoire des deux dernières années. Il a donc complètement oublié qu’il aimait Tarô et qu’il vivait avec lui. Ils ne sont désormais que de simples colocataires et Tarô en souffre. Il refuse néanmoins de révéler leur histoire à Takahiro afin de laisser le destin en décider. Leur amour pourra-t-il renaître ?

Au début du tome, Tarô demande à Takahiro d’être son sexfriend, celui-ci refuse mais finalement il va craqué pour son camarade. J’ai trouvé que c’était un peu rapide comme revirement mais ces premières pages étaient nécessaires puisque suite à l’accident, leur relation va devoir reprendre à zéro. Du coup, je comprends que l’auteur n’allait pas approfondir la première "vie" du couple.

On s’attache bien aux personnages et certaines scènes sont drôles. On se demande vraiment si le couple va pouvoir se reconstruire après cette perte de mémoire mais bon, on dirait que les corps s’en rappellent...

Les graphismes sont sympathiques.

Il y a des scènes érotiques donc c’est pour public averti.

L’article complet sera mis en ligne le 1er août, encore un peu de patience.

Note : 4/5

Coup de coeur du mois

This teacher is mine !
T 1 disponible
T 2 le 19/09/2018

Boutique


Par manque de place, je vends plusieurs intégrales manga sur le site Manga-occasion. N’hésitez pas à aller voir ma boutique.

Les prix TTC comportent également les frais de port et les frais de gestion.

Voir ma boutique



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS

2013-2018 © Blog - Fleurs de Sakura Manga - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.32